image

Ashdod, passé présent


Les débuts de la ville d'Ashdod se situent au 17ème siècle avant notre ère, ville cananéenne de la région de Tel Ashdod d'aujourd'hui. Au fil de l'histoire, Ashdod est citée en tant que ville philistine et ensuite faisant partie de la tribu de Juda. Dés le départ, c'était une ville portuaire. Oziou a conquis la ville au 8ème siècle avant notre ère puis elle fut prise par Sargon II (Assyrie), Nabuchodonosor (Babel) et le royaume persan. Sous les grecs elle devient Azotos et les romains l'appelèrent Azotos Paralios (Ashdod – bord de mer). Ashdod est citée dans les documents ougarit, sur tablette en terre de la période de Sargon II, dans des documents égyptiens et dans la carte de Madaba. À ce jour, l'on peut identifier des ruines historiques de Kal'at Al Mina (forteresse du port), monument funéraire de la période byzantine, Tel Mor au nord de la ville moderne, Tel Ashdod au sud et le pont mamelouk restauré situé à l'interchange Ad Alom.

Ashdod la ville moderne a été fondé en 1956 sur le versant du fleuve Lakhish dans l'objectif d'être une grande ville portuaire. La ville est située sur un terrain plat sur un axe routier important. La juridiction de la ville s'étant sur 5000 hectares divisés en 17 quartiers résidentiels, le quartier de la Kyria au cœur de la ville, le quartier spécial et 3 zones industrielles qui font parties des plus importantes du pays. La planification de la ville sépare les zones industrielles des quartiers résidentiels et entretient les valeurs  d'environnement et de durabilité. Ashdod propose des services municipaux de haut niveau, un espace professionnel et un Centre métropolitain. Son climat agréable, sa situation géographique et sa planification méticuleuse font d'elle l'une des villes les plus attrayantes du pays.

 

אמי

 

close